Conférence de Ludovic Frobert 4 avril 2024

“Comment fonder une communauté utopique ? L’expérience menée par le socialiste Pierre Leroux dans la Creuse, de 1844 à 1848”

À l’heure où l’utopie est dénigrée, caricaturée comme une rêverie irresponsable, il est nécessaire de revenir sur ce qu’ont été les expériences communautaires des premiers socialistes du XIXe siècle. Loin de se réduire à un échec ou à une fantaisie d’intellectuel, celle qu’a menée Pierre Leroux dans la Creuse, de 1844 à 1848, révèle les difficultés comme l’infinie richesse du passage de l’idéal à la pratique. Ludovic Frobert, directeur de recherche au CNRS, a étudié cette histoire au jour le jour pour en restituer toute la portée. Contre le fatalisme ambiant, la communauté de Boussac prouve que l’alternative existe, et pas seulement en théorie.

Pierre Crétois : Maître de conférences en philosophie, Université Bordeaux Montaigne, président de la Société de philosophie de Bordeaux
Dominique Pinsolle : Maître de conférences en histoire, Université Bordeaux Montaigne, président de l’Institut aquitain d’études sociales
Ludovic Frobert : Historien et économiste, directeur de recherche au CNRS (laboratoire Triangle, ENS-Lyon).

Le procès de l’ “avorteur” Aristide Lapeyre en 1973, figure de l’anarchisme bordelais (par Jules Faucher)

Certains militants anarchistes bordelais sont très impliqués personnellement dans les organisations libertaires et dans le militantisme courant. Ils constituent les moteurs de ces milieux tant par leurs capacités intellectuelles que par leur énergie militante. Dans le premier tiers du XXe siècle, le militant Sébastien Faure fut le visage connu et agrégeant de l’anarchisme français puis girondin. À sa suite, une personne se dissocie du nombre par son charisme et son aura fédératrice : Aristide Lapeyre. Élève politique de Sébastien Faure, il connaît des trajectoires militantes similaires notamment dans son rapport à la pédagogie libertaire. Il n’est question ici que de la fin de sa vie mais la procédure judiciaire dont il est sujet révèle l’étendue des liens qui entourent cette figure, comme un bilan de parcours.

Continuer la lecture de « Le procès de l’ “avorteur” Aristide Lapeyre en 1973, figure de l’anarchisme bordelais (par Jules Faucher) »

Emeute, rassemblement sauvage et poursuites judiciaires : Germaine Berton et l’affaire du meeting du 21 mai 1924 à Bordeaux (par Théo Sagaert)

Connue pour ses actions radicales, Germaine Berton est une anarchiste influente en son temps. Ouvrière métallurgiste, syndicaliste et militante, son nom est souvent associé à celui de Marius Plateau, secrétaire général des Camelots du Roi et de la Ligue d’Action Française. Le 22 janvier 1923, l’anarchiste entre dans les locaux de la ligue dans le but d’assassiner Léon Daudet, une autre figure du mouvement royaliste. Ne parvenant pas à le trouver, elle tue Marius Plateau, avant de tenter de retourner l’arme contre elle-même, sans succès.

Continuer la lecture de « Emeute, rassemblement sauvage et poursuites judiciaires : Germaine Berton et l’affaire du meeting du 21 mai 1924 à Bordeaux (par Théo Sagaert) »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search